Animaux

Comment rendre votre chien heureux ?

chien-heureux

On part toujours du principe qu’un chien est heureux quoiqu’il arrive. Or, cela n’est absolument pas vrai. La dépression est même possible si vous n’apportez pas au chien tout l’épanouissement dont il a besoin. Au quotidien, vous devez avoir certains gestes envers lui. En voici une partie.

Des interactions quotidiennes

Un chien n’est pas une Playstation. Ce n’est pas un jouet que l’on sort quand on en a envie, mais un être vivant. Vous devez sans cesse vous intéresser à lui. Cela passe par des gestes tactiles comme quelques caresses ou accepter qu’il vienne dormir contre vous sur le canapé.

Il n’est pas question d’automatiser tous ses besoins, comme un distributeur de croquettes pour sa nourriture, de lui installer un chenil dehors et de venir le voir quand vous en avez envie.

Un chien doit se dépenser

L’activité physique est nécessaire pour tous les chiens, mais encore plus pour les plus jeunes. Même si vos journées de travail sont longues, faites l’effort de le sortir plus longtemps que deux minutes pour ses pipis.

Essayez de faire au moins une longue balade quotidienne. Cela peut être une quinzaine de minutes. Ensuite, le week-end, sortez-le régulièrement dans de grands espaces. Si votre chien connaît le rappel, détachez-le pour qu’il puisse réellement courir.

À la maison, votre chien peut parfois être fatiguant en recherchant à vous faire constamment jouer. Il ne faut pas accepter à chaque fois car il n’arrêtera plus, mais cela ne vous empêche pas de jouer régulièrement. Pendant que vous regardez la TV ou ne faites rien de particulier, lancez-lui sa balle.

Éviter l’ennui

Personne n’aime l’ennui, y compris les chiens. S’ils sont capables de dormir pendant des heures la journée, ils ont néanmoins besoin de mouvement quand ils sont éveillés. Or, s’ils n’ont rien à se mettre sous la dent et personne avec qui jouet, le chien s’ennuie.

C’est d’ailleurs un problème qui accentue les destructions des animaux, au même titre que l’anxiété.

Il est donc conseillé d’être le plus souvent possible avec son chien. Si la dépendance est possible, le problème est plus souvent un manque de temps avec lui plutôt que l’inverse. Choisissez une race de chien en fonction de votre présence. Une race comme le Cavalier King Charles supporte très mal la solitude, tandis qu’un berger, s’il dispose d’un jardin, peut rester seul sans être forcément triste ou s’ennuyer.

Veillez à laisser quelques jouets pour que le chien joue tout seul la journée. Il n’y a pas besoin de recouvrir votre sol de jeux comme un parc pour enfants. Un os à mâcher et une petite balle font l’affaire. En complément, disposez toujours un panier pour le chien. Il appréciera avoir un véritable « chez lui » où se reposer et où venir manger son jouet.

Votre chien peut vous rendre heureux et vous faire sortir de la dépression, l’inverse est vrai. Prenez soin de lui !

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *