EconomieFinance

Quelle destination choisir pour créer sa société offshore ?

societe offshore

Lorsqu’on souhaite créer une société offshore, il est primordial de bien choisir le pays de destination. Ce choix dépend en grande partie de notre pays de résidence fiscale, mais aussi du type d’activité.

Le choix en fonction de l’activité de la société

Certaines destinations sont plus appropriées pour un type d’activité précis.

Ainsi, si la société a pour but de détenir des biens immobiliers, il faut choisir une destination offshore dont la juridiction est proche du pays dans lequel vont être acquis les biens immobiliers. Si vous désirez investir aux États-Unis, optez pour l’île de Nevis aux Antilles, dont la juridiction est identique à celle du Delaware. Pour un investissement au Royaume-Uni, tournez-vous plutôt vers Iles vierges britanniques ou un Jersey Trust. Nous recommandons de faire appel à un fiscaliste pour bien gérer les droits de succession.

Si vous cherchez à créer une société offshore pour des transactions à l’international, le mieux est de se tourner vers des destinations qui sont justement des carrefours importants du commerce international, comme Hong Kong, Dubaï ou Singapour. Il est conseillé d’avoir un directeur local, de gérer la facturation depuis la destination offshore, et d’ouvrir un compte bancaire.

S’il s’agit d’activités européennes, opter pour un pays européen hors UE comme l’Estonie ou le Royaume-Uni dans lequel vous allez créer une société offshore . Puis, créez une société offshore dans un pays comme Dubaï, Singapour, Hong Kong, ou Nevis.

Le choix en fonction de son pays de résidence fiscale

Avant de choisir sa destination, il faut s’informer sur la réglementation de notre pays de résidence fiscal et notamment sur la réglementation fiscale. Le but n’étant pas de se retrouver dans une situation illégale fiscalement.

Par exemple, en tant que résidant fiscal français, un trust au Panama n’a aucune utilité, puisque de toute façon le trust n’est pas reconnu par le fisc français.

De même, prenez aussi en compte la réputation de la destination auprès de vos clients. Par exemple, choisir les Seychelles n’est pas judicieux si vos clients sont français, car cette destination est jugée trop risquée par ces derniers.

Un taux de réussite à optimiser via un expert

Créer une société offshore est désormais une tâche qu’il vous absolument externalisée. En effet, si un entrepreneur s’attelle à cela seul, ses chances de réussite sont inférieures à 20%…Alors que via un expert (dont les prix baissent chaque année), le taux de réussite est supérieur à 80%.

En ce sens, et afin de conserver son énergie pour son business (recherche de clients, recherche de partenaires, mise en place des outils de communication, etc…), il est vivement préconisé de contacter 3 ou 4 cabinets spécialisés en optimisation fiscale pour identifier celui qui fera le meilleur allié. Dès à présent, mettez toutes les chances de votre côté en créant une entreprise à l’étranger.

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *